20 - 10 2013
Chroniques gourmandes

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Le 16 octobre 2013, on “célebrait” la journée nationale de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Comme c’est un sujet qui me touche de près et qui me tient à cœur, je me devais d’apporter ma pierre à l’édifice ! Voici quelques conseils pour faire de tous les jours une lutte contre le gaspillage alimentaire.

Une bonne alimentation c’est aussi une alimentation raisonnée. Aujourd’hui en France, plus de 7 millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetées tout au long de la chaîne alimentaire (selon le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt),  cela a de quoi alerter non ?

 

Une grande partie des pertes provient de ces légumes dont on ne veut plus parce qu’ils sont un peu flétris ou abimés, que ce soit dans les étals des supermarchés ou dans notre frigo. Et si on apprenait à cuisiner nos déchets et nos épluchures au lieu de gaspiller ? On peut faire des merveilles avec, encore une fois le végétal va nous surprendre, et c’est Sonia Ezgulian qui nous apprend comment ici.

 

Par exemple, cuisez vos fanes de radis à la vapeur, puis mélangez-les avec de la béchamel végétale réalisée à partir de la boisson Sojasun nature et saupoudrez le tout de chapelure avant de faire gratiner. Vous obtiendrez un gratin original et délicieux.

 

Vous pourrez également les utiliser pour réaliser vos soupes de pomme de terre, miam c’est juste le détail qu’il manquait !

 

Avez-vous déjà testé ? Ce sera mon prochain essai culinaire pour ma part.

 

Avant d’arriver à la poubelle, certains aliments se trouvaient dans nos assiettes mais on a (encore une fois) eu les yeux plus gros que le ventre… Il est important de s’écouter et de connaître son appétit. Pourquoi préparer une grosse assiette lorsqu’on n’a pas tellement faim et que l’on sait que l’on ne mangera pas chez soi le lendemain ? Optimisez les proportions et trouvez systématiquement une utilité aux restes lorsqu’il y en a. Même si votre assiette ne contient plus que quelques rondelles de courgettes, ne les jetez pas, vous pourrez les réutiliser associés à un autre légume le lendemain, dans une soupe ou mélangées avec du riz pour varier les accompagnements. Cela développera votre créativité tout en optimisant vos achats !

 

Enfin, j’ai découvert grâce au Ministère de l’Agriculture plein d’astuces de conservation pour les légumes qui sont très pratiques :

  • Conserver la moitié d’un citron : la seconde part d’un citron non utilisée se conservera mieux si elle est saupoudrée de sel.

  • Conserver les champignons de Paris plus longtemps en les emballant dans du papier journal.

  • Utilisez un reste de tomates : faites-les blanchir, pelez-les puis  coupez-les en dés. Plus qu’à les congeler pour les utiliser dans une prochaine sauce tomate.

  • Conserver les pommes de terre : pour ne pas qu’elles ne germent, stockez les dans un endroit sombre avec deux pommes (allez comprendre la magie de la nature !).

  • Organiser votre frigo en plaçant les desserts avec une date courte de consommation devant pour les manger en priorité et ne pas les oublier derrière un pot de cornichon !

  • Congeler les aliments que vous n’êtes pas sûr de consommer avant la date de péremption (pâtes à tarte, steaks de soja, Haché végétal,…)

  • Utiliser le pain dur pour faire un délicieux pudding au lait de soja… Vous êtes curieux de découvrir cette recette ? Rendez-vous ici

 

Vous trouverez plein d’autres astuces sur http://alimentation.gouv.fr/les-bons-gestes-anti-gaspi

 

Je crois que l’on est tous paré pour mieux manger et optimiser nos repas sans rien gâcher ! C’est en s’y mettant tous ensemble que l’on pourra faire de grands pas dans la lutte contre le gaspillage alimentaire ! N’hésitez pas à partager vos pratiques et conseils en commentaire et à diffuser cet article pour sensibiliser votre entourage à ce sujet de société. 

Note